Gérer son stress-partie3

admin fekrati.tn on 24/07/2017 00:04

Gérer son stress

3- Les facteurs de stress :

3-1 Les facteurs extrinsèques

a.physiques ou biologiques: le bruit, le froid, la douleur, la faim, l'action bactérienne ou virale sur l'organisme... 

b.psychologiques : Les stresseurs psychologiques sont multiples. Si l'on ne peut tous les citer, ils peuvent être classés en trois catégories: 

--->les traumatismes psychiques extrêmes ( accident, catastrophes naturelles, viols, attentats,enlèvement.. .) 

--->les événements de vie majeurs, agréables ou désagréables( mariage, naissance, mais aussi divorce, décès ) 

--->les contraintes de la vie quotidienne: ils sont relativement mineurs mais leur répétition et leur accumulation peuvent être à l'origine d'un état de stress important. Les femmes qui travaillent par exemple sont appelées à répondre à une double contrainte, celle du foyer et celle du milieu professionnel. 

3-2 Les facteurs intrinsèques

3.2.1 l'âge: Le développement de tout individu implique des étapes de maturation qui exigent des réactions normales d'adaptation et donc un "stress physiologique ".( durant l'enfance, "l'angoisse de séparation" constitue l'une des phases évolutives les plus déterminantes pour les capacités d'adaptation ultérieures. 

Cette angoisse, normale au début de la vie, peut être réactivée lors d'événements stressants ( jardin d'enfant, école...)A l'adolescence aussi, les changements physiologique, la quête de l'autonomie, d'un statut...nécessitent un besoin permanent d'adaptation. 

Face aux situations de stress, l'adolescent peut réagir de différentes manières: à travers les expressions artistiques, par une action agressive, la fuite, une conduite inhibée...exprimant ainsi une difficulté à maîtriser ses émotions. L'adulte se voit constamment confronté aux exigences de la vie quotidienne sur le plan familial, social, professionnel. Quant à la personne âgée, elle est aussi maintes fois confrontée à certaines situations stressantes telles que la baisse des capacités physiques, sensorielles et intellectuelles .., le départ des enfants, le décès du conjoint... 

3.2.2 : Les maladies chroniques: c'est un ensemble de contraintes de base qui vont accentuer tous les effet s des facteurs de stress extérieur. 

3.2.3 : Un terrain psychologique particulier: Un individu ayant été soumis à une multitude de frustrations lorsqu'il était enfant risque de réagir aux situations stressantes avec plus de fragilité, de sensibilité. 

3.3 : Les facteurs de stress liés à la scolarité

3.3.1 : Les contraintes de la vie quotidienne: 

*les rythmes de vie universitaire ( réveil, travail, repas et repos modifiés..) sont souvent inadaptés à la chronobiologie, surtout lorsqu'ils varient d'un jour à l'autre, d'une semaine à l'autre ( fréquence des TD, par exemple).Ils rendent encore plus difficile la gestion du temps par l'étudiant. 

*les problèmes de transport et de déplacement 

*les règles d'apprentissage des situations nouvelles pour le jeune étudiant 

*l'alternance de diverses disciplines, d'enseignants souvent très différents 

*les exigences d'un rendement régulier ( contrôle continu) 

3.3.2 :les situations ponctuelles: 

*vacances, retour des vacances 

*examens 

*échecs,succès 

*frustrations du choix de l'orientation 

*manque de communication avec les enseignants 

*le changement de statut 

*les nouvelles relations interpersonnelles 

*les nouvelles "règles relationnelles " 



Pour résumé. la vie universitaire impose un nouveau mode de vie. de travail et de pensée. Cela exige de l'étudiant de s'adapter ( charge de travail. éloignement de la famille. difficultés financières. pression de la réussite et de la performance...)ce qui peut engendrer un état de stress permanent plus ou moins bien surmonté. 

0 commentaire

Les commentaires sont fermés pour cet article.